Recherche d’électrodes défectueuses.

 

Le « Bucket Test »

Si la lumière bleue sur l’AD box se met à clignoter ou si les électrodes deviennent bruitées, il est possible de déterminer si une ou plusieurs électrodes ont un défaut en appliquant le « Bucket Test » comme décrit ci-dessous :

  • Remplir un verre ou un seau en plastique (pas de métal) avec de l’eau et ajouter une petite cuillère de sel (NaCl).
  • Brancher un jeu d’électrodes à l’AD box, il faut que le CMS/DRL soit connecté. Si la nappe incriminée ne possède pas de CMS/DRL, il faut soit :
    •  immerger les deux nappes.
    •  immerger le CMS/DRL livré avec le connecteur ERGO  du système.
  • Commencer en submergeant le CMS/DRL dans l’eau salée en premier. Si la lumière bleue clignote, le CMS/DRL est défectueux.
  • Maintenant, submerger l’électrode/les électrodes dans l’eau une par une. S’il y a des fils abimés, c’est possible de les repérer en bougeant un peu les fils.
  • Si la lumière bleue se met à clignoter, l’électrode est défectueuse.

Vous voyez que la lumière bleue s’éteint…

Si la bleue lumière s’éteint (il clignote à 1Hz) quand une électrode est connectée à un sujet où en la testant avec le « Bucket test », c’est le signe d’un des problèmes suivants :

  • Le fil d’au moins une électrode est un peu abimé à l’intérieur. Quand le circuit CMS/DRL détecte un fil abimé, la lumière bleue se met à clignoter. Le système CMS/DRL bloque le signal de toutes les autres électrodes, rendant impossible tout enregistrement de signaux.
  • Il y a du gel à l’intérieur du connecteur SCSI de la boîte AD.
  • Le CMS/DRL n’est pas connecté à l’AD box.

Qu’est ce qu’ un fil « abimé » ?

Les fils des électrodes se déforment et s’abiment surtout au niveau de la sortie de l’électrode,  pendant leur utilisation. Lorsque l’on ôte les électrodes du casque, il faut tirer sur le corps en plastique de l’électrode et non pas sur le fil.

Qu’est ce que des électrodes bruitées?

Si une ou plusieurs électrodes deviennent bruitées pendant une expérience, c’est peut être dû à différentes choses :

  • La pointe d’une électrode est contaminée par des particules métalliques.

Vérifier les électrodes avec le « Bucket Test ». Après environ 15min dans l’eau, les composants AgCl des électrodes devraient être stables. Si l’extrémité d’une électrode est contaminée, son signal est caractérisé par du bruit de haute fréquence. Il est possible d’enlever les particules contaminantes en la nettoyant avec du papier en verre.

  • Du bruit EMG ou de haute fréquence.

Si, en effectuant le « Bucket Test » vous ne voyez rien, c’est probable que le bruit soit causé par l’EMG. Normalement, l’EMG n’est visible que sur certaines électrodes.

  • Hum (50 ou 60Hz).

Le Hum est un bruit de basse fréquence à une amplitude constante. Quand le CMS/DRL n’a pas un bon contact, toutes les électrodes auront du « hum ». Quand une électrode n’a pas un bon contact, le « hum » sera que sur cette électrode.

Le Hum, à ce niveau, est visible online et dépend des électrodes choisies comme référence pour la visualisation. Les données sont enregistrées brutes donc pas de risque sauf si l’analyse se fait par rapport aux mastoïdes (par exemple mal appliquées) et que le contrôle visuel online se fait en « global average».

Il faut effectuer le « Bucket Test » sur le jeu d’électrode. Mettez toutes les électrodes dans l’eau. Placez les électrodes et le CMS sur un côté du seau et le DRL, seul, de l’autre côté.

Il est aussi possible d’améliorer le « hum » en mettant plus de gel afin d’améliorer le contact des électrodes, en regroupant les fils des électrodes pour empêcher les interférences et en plaçant le sujet plus proche de l’AD box.

 

Blog du Centre de Ressources pour l'Expérimentation du BLRI